Cabinet à Chamonix

Consultations à domicile
et par téléphone ou Skype

Sur rendez-vous du mardi au samedi
de 09h00 à 19h00

06 88 04 43 37




La Thérapie d’Acceptation et d’Engagement (ACT)


"N’attends pas que les évènements arrivent comme tu le souhaites ; décide de vouloir ce qui arrive et tu seras heureux."
(Epictète)


L’origine

L’ACT a été mise au point dans les années 1980, par un groupe de psychothérapeutes américains dont Steven C. Hayes.

L’ACT fait partie de la « troisième génération » des TCC (Thérapies Comportementales et Cognitives).

La première génération, s’appuyant sur le béhaviorisme, reposait sur l’usage du conditionnement et les techniques de désensibilisation.

La deuxième, plus cognitive, visait à la prise de conscience de ses pensées routinières et de ses émotions inadaptées afin de les transformer.




Le modèle

L’ACT se rapproche des thérapies existentielles et humanistes dans la mesure où c’est au patient d’identifier et de définir librement ses propres valeurs et de choisir les actions permettant de les mettre en œuvre.

Pour l’ACT, il est vain de chercher à lutter contre ses pensées négatives et ses émotions pathologiques telles que la peur, la colère, l’angoisse, la tristesse, la timidité, la culpabilité.

Ces émotions sont inéluctables car elles font partie des réactions psychiques fondamentales de tout être humain : ce sont des mécanismes de défense qui accompagnent le vivant. Comme pour la douleur, on peut la maîtriser, mais pas la supprimer. Les tentatives d’élimination des pensées négatives sont donc vouées à l’échec.

Pire, elles contribuent même à renforcer leur importance, comme ces idées que l’on cherche à chasser de l’esprit et qui reviennent en boucle.

L’ACT tire son nom de l’un de ses messages essentiels :

'Accepter ce qui est hors de votre contrôle, et s’engager à entreprendre des actions qui amélioreront votre vie.'


L’ACT consiste donc d’abord dans « l’acceptation » de vos pensées et de vos émotions négatives. Le mot ne doit pas être entendu comme synonyme de résignation, mais dans son sens actif, comme dans l’expression « accepter un rendez-vous » ou « accepter une proposition ». L’acceptation est une forme de réception volontaire : elle admet et reconnaît la souffrance psychologique (la tristesse, la culpabilité, la peur, la honte), mais en refusant de se laisser envahir par elle. Une fois la douleur psychologique « acceptée », elle ne doit plus être un frein à l’action.

C’est alors qu’intervient le deuxième axe de la thérapie : l’engagement. L’ACT vise justement à s’engager dans les activités importantes sans se laisser paralyser par ses peurs, ses angoisses ou toute autre forme de résistance psychologique.




Durant les séances

Notre 1er défi sera de voir si nous pouvons juste faire de la place pour ces pensées, ces émotions et ces impulsions qui apparaissent, sans nous précipiter pour essayer de les résoudre.

Je vais vous accompagner dans ce travail dans un seul et unique but : vous aider à créer une vie meilleure, une vie qui vaut la peine d’être vécue à vos yeux.

Je vais tout d’abord vous enseigner des compétences psychologiques pour faire face aux pensées et aux émotions douloureuses, de façon à ce qu’elles aient le moins d’impact et d’influence possible sur votre quotidien. Nous appelons cela les « compétences de pleine conscience » qui sont une nouvelle façon de faire avec vos pensées et vos émotions.

Et ensuite, je vais vous aider à clarifier ce qui a du sens et qui est vraiment important à vos yeux - c’est-à-dire clarifier vos valeurs - et à utiliser ce savoir pour être guidé, inspiré et motivé en vue de vous fixer des objectifs et d’agir pour enrichir votre vie.

Pour ce faire, nous allons utiliser le contact avec le moment présent - la « Pleine Conscience » ou « Mindfulness » - comme un outil essentiel.

La pleine conscience permet de « porter son attention, intentionnellement, au moment présent, sans juger, sur l’expérience qui se déploie moment après moment ». (Kabat-Zinn, 2003)




Pour qui ?

  • Je propose l’ACT pour les patients adultes présentant par exemple :
    • Un syndrome dépressif
      Un burn-out, stress
      Des difficultés de couple
      Des troubles anxieux ou panique
      Un trauma complexe
      Une douleur chronique



portrait, Christel Claeys Psychologue Chamonix

Me contacter

Christel CLAEYS
06 88 04 43 37


N° ADELI : 74 93 0989 4
N° SIRET : 845 221 324 00021


Adresse

Maison de Santé
509 Route des Pèlerins
74400 Chamonix-Mont-Blanc

Consultations le vendredi et le samedi toute la journée
Consultations à domicile et par téléphone ou Skype