Cabinet à Chamonix

Consultations à domicile
et par téléphone ou Skype

Sur rendez-vous du mardi au samedi
de 09h00 à 19h00

06 88 04 43 37




Le Bilan Psychologique Pour Enfants et Adolescents



Pourquoi ?


Le bilan psychologique est une évaluation du fonctionnement intellectuel et affectif de l'enfant ou de l’adolescent à un moment donné de son développement. La demande est le plus souvent initiée par les parents ou un professionnel (médecin, orthophoniste, instituteur…). Il permet de mieux appréhender son mode de fonctionnement et de raisonnement afin de cerner ses potentialités, ses points forts mais aussi ses difficultés afin de lui apporter une aide adaptée.

Il est important d’envisager le bilan comme un point de départ vers une aide future adaptée aux besoins de l’enfant ou de l’adolescent.

Les raisons qui motivent une telle demande sont diverses et variées. L’évaluation du fonctionnement intellectuel et affectif d’un enfant peut permettre :

d’identifier un trouble des apprentissages

de préciser ou confirmer un diagnostic de dyslexie, de trouble du déficit de l’attention avec ou sans hyperactivité, une précocité intellectuelle…

de prendre une décision quant à l’orientation scolaire

de réévaluer une situation d’un enfant en constante évolution




Pour qui ?

La méthodologie d'un bilan psychologique est adaptée :

aux enfants d'au moins 2 ans et demi,

et aux adolescents jusqu’à 16 ans 11 mois.




Les étapes

Un bilan psychologique complet s'effectue généralement en 4 séances qui durent 1 à 2 heures au plus chacune :

Un entretien préliminaire avec l’enfant ou l’adolescent et ses parents afin de recueillir la demande. Je m’informe alors du motif de la consultation, de l’histoire du jeune et de ses attentes, afin de déterminer les tests les plus appropriés à employer.

Puis, environ 2 rencontres pour la passation des tests afin que le jeune soit dans les meilleures conditions possibles pour compléter les tâches demandées dans les différents tests.

Je travaille ensuite seule afin de coter les réponses, d’interpréter les résultats et de rédiger un compte rendu.

Et enfin, une séance de restitution avec l’enfant ou l’adolescent et ses parents pour présenter les conclusions du bilan psychologique ainsi que le compte rendu écrit détaillé et confidentiel que je remets aux parents.




Les tests


Suite au premier entretien, deux catégories de tests sont proposés :

Tests cognitifs :
    WPPSI-IV :
      Echelle d’intelligence de Wechsler pour les enfants de 2 ans et demi à 7 ans 7 mois permettant d’évaluer le fonctionnement intellectuel. Il comprend 3 niveaux d’information :
      Le QI qui représente l’aptitude intellectuelle générale.
      La façon dont l’enfant développe chacune des grandes fonctions cognitives.
      La compréhension de la performance de l’enfant.
    WISC-V :
      Echelle d’intelligence de Wechsler pour les enfants et adolescents de 6 ans à 16 ans 11 mois. Il permet d’explorer les différents processus impliqués dans l’apprentissage, d’apprécier les capacités de l’enfant ou de l’adolescent et d’identifier ses ressources et ses difficultés.
Tests projectifs :
    Rorschach :
      Il s’agit d’un test projectif aussi bien utilisé auprès des enfants que des adolescents et des adultes. Il permet, entre autres, d’analyser l’image du corps du patient, sa relation aux objets, sa représentation de lui-même et l’interaction entre activité perceptive et activité fantasmatique.
    TAT / CAT :
      Ces deux tests dont le CAT, utilisé pour les enfants uniquement, représentent des scènes avec des personnages humains (et des animaux pour le CAT). Grâce à ces tests, le sujet raconte quelque chose de sa réalité interne et non pas de ce qu’il voit en réalité sur l’image. Tests de grande valeur pour étudier chez l'enfant toute la dynamique de la personnalité : pulsions, émotions, sentiments, complexes et conflits.
    Le Dessin : Dessin de la famille, D10, Dessin du bonhomme…

Comment sait-on qu’un test est un 'bon test' ?

    On considère qu’un test est fiable lorsqu’il présente les qualités métrologiques requises :
      La sensibilité : permet de discriminer finement les sujets.
      La fidélité : permet de s’assurer que les résultats obtenus dans une population donnée ne varient pas, ou varient peu, d’une évaluation à l’autre.
      La validité : qualité d’un test qui mesure bien ce qu’il est censé mesurer.

Pour obtenir cette qualité de construction, la mise au point de tests psychologiques nécessite plusieurs années de travail par des équipes de dizaines de personnes et les normes de référence, les plus actuelles possibles, sont établies à partir d’échantillons représentatifs de la population française (INSEE).

C’est pour toutes ces raisons que les tests, trouvés sur internet ou dans les magazines, qui prétendent déterminer votre QI en quelques minutes et en quelques questions, doivent être exclusivement considérés d’un point de vue ludique et n’ont rien à voir avec les tests utilisés par les professionnels.